• Introduire l'insémination artificielle notamment à Famoila

    La phase pilote du programme d'amélioration de la productivité animale a été lancée en février 2019 à Boké. Dans cette localité, 40 vaches ont été inséminées. Plus de 100 autres ont été touchées lors des opérations d'insémination dans les préfectures de Labé, Kankan, Kouroussa,Kissidougou, Forécariah et Guéckédou. 

    25 agents inséminateurs ont été formés au Maroc avant d'être déployés  à l'intérieur du pays par le Ministère de l'élevage.

    L'objectif  de ce projet est d'atteindre plus de 10.000 vaches afin d'augmenter leur production laitière et en viande. 

    Mais contrairement à la promesse, aucune insémination n'a eu lieu au centre de Famoila. Cependant, le gouvernement envisage de réhabiliter, équiper en infrastructures les fermes de Famoila et Dixinn et d'y installer des unités d'insémination artificielle. Cela dans le cadre du "PROJET – DÉVELOPPEMENT DE LA PRODUCTION INTENSIVE

    DE VIANDE ET DE LAIT À PARTIR DES FERMES DE DITINN ET FAMOILA" qui nécessite un financement de 8 millions de dollars US sur 10 ans. Ce financement n'a pas été trouvé pour l'instant.

    • Catégorie
      • Déclaration de politique générale du Premier ministre Mamady Youla | Gouvernement
    • Secteur
      • Pêche et Élevage
    • Source
      • Déclaration de Politique générale du Premier Ministre Mamady YOULA
    • Localité
  • Note