• images
    Le président Alpha Condé n'a réalisé que 3% de ses promesses faites dans les régions de Boké, Labé, Kankan et N'zérékoré

    01 novembre 2019

    À la fin de son premier mandat en 2015, Alpha Condé, candidat à la réélection, a entrepris des tournées à l’intérieur du pays pour convaincre les citoyens de lui renouveler leur confiance. Des localités de toutes les régions de la Guinée ont été sillonnées. Répondant pour la plupart du temps aux demandes des communautés, le Président candidat à la présidentielle de 2015 a fait des promesses partout. 

    En 2016, se basant sur des témoignages d’élus locaux, d’administrateurs territoriaux et des reportages des médias, Lahidi avait collecté plusieurs centaines de promesses directement faites aux communautés par le Président de la République. Mais par soucis de fiabilité, LAHIDI.ORG n’a finalement retenue que les promesses rapportées par au moins deux médias présents sur place et confirmés par des sources locales. Certaines promesses se rapportaient à son projet de société ou à la Déclaration de politique générale du Premier Ministre. 

    Ce présent rapport analyse le niveau de réalisation de 33 de ces promesses faites par le Président Alpha Condé dans les régions de Boké, Labé, Kankan et N’Zérékoré. Les sources de ces engagements : son programme de gouvernance 2015-2020, ses tournées électorales et les déclarations de politiques générales de ses différents Premiers Ministres.

    Quels enseignements pouvons-nous en tirer ?

    Les 33 engagements sont répartis entre huit secteurs notamment la santé publique, les transports et travaux publics, l’eau et l’électricité, les actions sociales, l’industrie et PME, élevage et pêche …

    Les secteurs ‘’Transports et TP’’- ‘’Eaux et électricité’’ enregistrent le plus grand nombre de promesses, respectivement 11 et 10. Cela peut s’expliquer par la  forte demande des populations en matières d’infrastructures notamment routières et le besoin sans cesse croissant d’électricité. Dans ces régions, nous n’avons pu documenter aucun engagement pris par le chef de l’Etat et son gouvernement dans les secteurs de la ’’Jeunesse’’, des ‘’Sports et de la culture’’.

    Sur 33 Engagements évalués par LAHIDI, seule la promesse de créer la Mutuelle Financière pour les femmes de Macenta a été réalisée, soit environ 3%. Ce très faible taux de réalisation des promesses peut être nuancé par le fait que 16% d’entre elles ont été partiellement réalisées comme les promesses de réalisation de forages et d’aménagement de points d’eau à Boké, Koundara et Gueckedou. Aussi, au moins une action a été posée pour la réalisation de 34% des promesses. C’est le cas par exemple de la construction du tribunal de première instance de Kankan, des routes Siguiri - Kintinian et Lola - Danané.  Toutes ces promesses qui ont le verdict “en cours de réalisation” sont censées être achevées dans les prochains mois.

    Par contre, pour 48% des promesses, aucune action significative n’a été posée dans le cadre de leur réalisation. On peut citer la réhabilitation des usines de thé et de quinine de Macenta, le bitumage des routes Boké - Gaoual, Kankan - Kérouané - Beyla… 

    A Boké, la moitié des promesses n'a pas encore été tenu 

    Dans les préfectures de Boké, Boffa, Gaoual et Koundara qui composent la région de Boké , le Président de la République s’est engagé à réaliser 8 promesses répartis  dans les secteurs suivants :

    • Santé publique: 1  
    • Transport et TP: 3
    • Eaux et électricité: 2
    • Elevage et pêche: 2
    Dans cette circonscription administrative, les Engagements du Chef de l’Etat dans le domaine ‘’Eau et Électricité’’ ont connu un début de réalisation grâce au Programme d’hydraulique en milieu rurale du Comité International de la Croix Rouge (CICR) Guinée.

    A Koundara, par exemple, ce programme a permis de réhabiliter 30 forages contre un objectif de 60. Malheureusement, ce projet a pris fin en 2016. Aussi, le centre de santé amélioré de Koumbia est en cours de construction. 

    Par contre, la promesse de construire la route Boké-Gaoual n’a connu aucun début de matérialisation. Cet axe routier est très dégradé. Aucun pont n’a non plus été construit à  Koumbangny dans la sous-préfecture de Foulamory (Gaoual). 



    Taux de Non réalisation des promesses plus élevé à Labé

    Dans cette Région composée des préfectures de Labé, Lélouma, Koubia, Mali et  Tougué, nous avons répertorié six (06) engagements du Chef de l’Etat et son gouvernement. Ces engagements sont répartis entre les domaines “Santé publique”, “Transport et TP’’, “’Elevage et Pêche’’ , “Eaux et Électricité’’ et ‘’ Education’’. 

    Pour en savoir plus sur le niveau de réalisations de ces promesses, notre équipe a sillonné cette région. Dans la sous-préfecture de Kollet située à 18 Km du chef-lieu de Tougué par exemple, nous avons constaté qu’aucune promesse faite par le Président lors de sa visite le 6 septembre 2015 n’a été réalisée. Le centre de santé amélioré qui a été promis n’a pas été construit. Le centre existant ne peut offrir que des soins primaires à près de 18.000 habitants de la localité. De même, le lycée promis n’a pas encore été construit.

    Aussi, l’aéroport Régional de Labé, à l’instar des autres aéroports régionaux, n’a pas encore été rénové comme promis dans le programme de gouvernance 2015 - 2020. 



    A Kankan, la moitié des promesses est en cours de réalisation

    Dans la région de Kankan, nous avons répertorié 10 engagements du Président Alpha CONDE  répartis entre quatre secteurs. 

    Sur ses 10 engagements, celui de réhabiliter 60 forages à Mandiana a partiellement été tenu grâce au Programme d’accès à l’eau potable en milieu rural du CICR. Ce programme a permis de réhabiliter 30 points d’eau contre une promesse de 60. 

    Le nouveau siège du Tribunal de Première Instance de Kankan est aussi en cours de  construction depuis mai 2019 et les travaux financés par l’Union Européenne sont censés prendre fin en février 2020.

    Ce sont les deux (2) grandes infrastructures hydroélectriques qui doivent être réalisées dans cette région qui attirent l’attention.  

    La première, le barrage à buts multiple de Fomi est un vieux projet dont les premières études de faisabilité ont été réalisées par Electricité de France ( EDF) en 1951. Malgré quelques avancées ces dernières années, les travaux de construction de cette infrastructure n’ont réellement pas encore débuté. 

    La seconde, le barrage de Kobedou qui devrait produire 100 MW, est un projet de partenariat public-privé  porté par GUITER S.A et son partenaire marocain SIMTRAM. Les travaux entamés à ce jour comme la construction des ouvrages de franchissement sont financés sur fonds propre de GUITER S.A. Mais les 400 millions de dollars nécessaire pour la réalisation de ce projet non pas encore été mobilisés.     




    La seule promesse réalisé se trouve dans la région de N’zérékoré

    Dans la Région de N’zérékoré,  on dénombre huit (8) promesses faites par le Chef de l’Etat et ses différents Premiers Ministres. Ces engagements sont répartis entre les secteurs des ‘’Transport et TP’’, ‘’Eau et Électricité’’, ‘’Actions sociales’’ et ‘’Industrie et PME’’

    La seule promesse réalisée par le Président de la République se trouve dans cette région. Il s’agit de la création d’une mutuelle financière pour les femmes de Macenta avec un fonds d’un milliards de francs guinéens. Le nouveau siège de cette mutuelle a été inauguré en mai 2018 en faveur d’une visite du chef de l’Etat. Celui-ci a profité de l’occasion pour annoncer une enveloppe de 600 millions de francs guinéens pour l’institution financière. A ce montant s’ajoute 1 milliard de francs guinéens qui seront déboursés par Afriland First Bank, le parrain des  Mutuelles Financières des Femmes Africaines ( MUFFA ).

    Le Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana a pris l’engagement d’augmenter la productivité animale des boeufs par l’introduction de l’insémination artificielle notamment à Famoila dans Macenta. Si le programme d’amélioration de la productivité animale a permis d’inséminer 40 boeufs à Boké en février 2019 et près de 100 autres dans les préfectures de Labé, Kankan, kouroussa, Forécariah, Kissidougou et Guéckédou, cela s’est passé loin de la ferme de Famoila (Macenta).



    Aussi, aucune action concrète n’a été posée dans le cadre de la réhabilitation  des usines de thé et de quinine à Macenta. Ces deux (02) unités industrielles sont à l’abandon. Un incendie a ravagé plusieurs dizaines d’hectares de champs de thé de l’usine de thé de Macenta en 2014. Les bâtiments de l’usine de quinine de Sérédou sont dans un état de délabrement total.

    Les travaux de construction de la route Kissidougou (PK63)-Guéckédou élargie au tronçon Guéckédou-Kondebadou ont été lancés le 15 décembre 2018 par le Ministre des Travaux publics. Depuis cette date, les entreprises ( ETEP-GUICOPRES) chargées d’exécuter la partie de cet axe qui part de Kissidougou (PK 63) à Guéckédou ont entamé quelques travaux comme la construction de leur base de travail. Mais, cette route est encore en très mauvais état. Les travaux sont financés par la Banque Islamique de Développement (BID) pour une durée contractuelle de 24 mois.

    Par contre les 23 Km, de la route d’intégration Lola-Danané ( Frontières Côte d’ivoire),  sont déjà bitumés et les travaux financés par la Banque Africaine de Développement à plus de 249 milliards de Francs guinéens sont censés prendre fin en  Novembre 2020. 



    Pour plus d'information sur le niveau de réalisation des promesses du président Alpha Condé à l'intérieur, consultez notre carte interactive.

Derniers articles

ABLOGUI organise l’atelier d’examen et de validation LAHIDI

L’association des blogueurs de Guinée (Ablogui) membre du MOSSEP organise son atelier d’examen et de validation de LAHIDI (www.lahidi.org), qui est plateforme de suivi et d’&...


Importantes précisions sur l’état des promesses répertoriées sur LAHIDI

Depuis ce matin, 01 juillet 2016, la plateforme www.lahidi.org est désormais accessible au public. Nous avons bien voulu lever ce rideau à l’occasion d’un atelier ...


Suivi et évaluation des promesses du Président : l’ABLOGUI valide la plate-forme LAHIDI

Pour permettre à la population guinéenne de suivre et d’apprécier le niveau de réalisation des multiples engagements promis par le Président de la Répu...


Présentation du projet LAHIDI : 430 promesses du Président et du gouvernement retenues

Dans le but de promouvoir la bonne gouvernance dans le pays, l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) en collaboration avec le MOSSEP, a présenté ce vendredi 1er jui...


Chers gouvernants, Lahidi vous à l’œil !

Un des grands défis auxquels la gouvernance reste confrontée en particulier en Afrique, c’est celui relatif au respect des engagements (promesses) par les leaders politiques et pl...


« Un étudiant, une tablette » : la promesse qui vaut la prison

Le 21 juillet dernier 12 jeunes ont été arrêtés pour avoir manifesté avec des pancartes réclamant entre autre, la réalisation de la promesse « un...


LAHIDI du Gouvernement Youla: quel bilan en 30 mois de gestion?

Le 17 mai dernier, le Premier ministre Mamady Youla a présenté sa démission et celle de son gouvernement. C’est une occasion pour la plateforme Lahidi.org de dresser un bil...


Ces promesses du PM Kassory Fofana que nous allons suivre...

Le 22 mai 2018, Ibrahima Kassory Fofana a été nommé Premier Ministre par le Président Alpha Condé. Conformément à l’article 57 de la constitutio...


BARRAGE DE FOMI : jusqu’à quand dans les tiroirs ?

La construction d’un barrage hydro-électrique sur le fleuve Niandan (images d'illustration: maquette du barrage de Kaleta), à 32 Km en amont de son confluent le fleuve Niger, est ...


Cheick Sacko, quel bilan à la tête de la justice ?

Les médias ont annoncé, le 27 mai 2019, la démission du ministre de la Justice, garde des Sceaux, Cheick Sako. Le ministre démissionnaire (nommé le 20 janvier 2014)...


Le président Alpha Condé n'a réalisé que 3% de ses promesses faites dans les régions de Boké, Labé, Kankan et N'zérékoré

À la fin de son premier mandat en 2015, Alpha Condé, candidat à la réélection, a entrepris des tournées à l’intérieur du pays pour convai...